Le RDR a adressé un courrier au FPI pour le convier à la cérémonie d’ouverture du Congrès qu’il organisera les 9 et 10 Septembre 2017. Nous l’en remercions.

En retour, le FPI voudrait l’informer de ce que, pour l’heure, le retour à l’unité du Parti est la tâche principale à laquelle le Président du Pascal Affi N’guessan, les cadres et les militants s’attellent. En conséquence, le Parti ne pourra pas honorer l’invitation du RDR.

Par ailleurs, le FPI regrette qu’en même temps que le pouvoir l’invite à son Congrès il traque certains pro Gbagbo en exil et sans preuves crédibles les indexe nommément comme étant les instigateurs des récurrentes attaques contre des postes de gendarmerie et de police.

Le FPI condamne cette posture guerrière qui en rajoute inutilement au climat social déjà suffisamment délétère.

Le FPI souhaite au RDR un bon Congrès et formule le vœux qu’à l’issu de celui-ci des résolutions soient prises en vue d’une réconciliation nationale inclusive, toute chose qui devrait favoriser la libération des détenus politiques, le retour sécurisé des exilés, le dégel total des comptes et la restauration de la paix définitive dans notre pays.

Le SGA Chargé de la Communication et du Marketing Politique

Jean Bonin

Commentaires Facebook