Le Rassemblement Des Républicains (RDR) a désigné son candidat aux municipales prochaines à Djibrosso, une commune du département de KANI en la personne de Koné Abdoulaye F qui avait quelques semaines plutôt, eu l’assentiment des populations via leurs responsables politiques. Mais cette candidature consensuelle dans l’ensemble, est subtilement remise en cause par un trouble fête en la personne de Méïté Yaya, Maire de KANI, et par ailleurs Sénateur. En effet, ce dernier voudrait sa « petite femme », Diomandé Sali comme Maire au sein de la commune de Djibrosso, pour laver deux revers qu’il a subis de la part de Koné Aboubacar Sidick, le député de Djibrosso. C’est qu’il accuse Koné Abdoulaye, le candidat RHDP à Djibrosso, d’être à la solde de Koné Aboubacar Sidick. Ce dernier qui a battu le maire de Kani aux élections départementales du RDR, et a raflé en 2016 son poste de député, devant un candidat à la solde de Méité Yaya. Cinglantes déconvenues! Et donc pour des questions d’ego surdimensionné cette guéguerre entre ces deux pontes de Kani pourrait faire perdre le RHDP dans une Commune qui lui est pourtant acquise. Pourquoi Méité Yaya tient-il tant à présenter sa troisième femme comme candidate indépendante face au candidat du parti? Pourquoi ne lui a-t-il pas demandé de prendre part aux primaires ? C’est comme l’hôpital qui se moquerait pas mal de la charité, puisqu’il vient ainsi combattre le RDR, le parti qui lui a tout donné. C’est bizarre quand même d’adopter une telle posture en fragilisant l’unité au sein de sa famille politique, à Djibrosso. Le RDR laissera-t-il ces situations prospérer ? A Djibrosso comme dans d’autres localités, des situations identiques pointent à l’horizon, comme si certains cadres de ce parti n’ont pas suffisamment conscience des enjeux de ces élections à venir. Mais comme les voix de la politique sont insondables, attendons de voir!

KONE YAO

Commentaires Facebook