De plus en plus de jeunes fuient vers l’Europe par le désert ou la méditerranée à la recherche d’une vie meilleure. Et ce au péril de leur vie. Afin d’apporter sa contribution à ce phénomène de migration, le forum de la société civile de l’Afrique de l’ouest section Côte d’Ivoire (FOSCAO-CI) avait bénéficié de l’appui de l’organisation internationale pour la migration pour la mise en œuvre d’un projet. Ce dernier est intitulé “Projet d’information, de sensibilisation des jeunes potentiels migrants sur les dangers de la migration irrégulière et réintégration socioéconomique des migrants de retour”.

L’étude de base s’est faite à Daloa et Anyama où l’objectif était de faire l’état des lieux de la migration dans ces villes et mettre à la disposition des autorités des données actualisées sur le phénomène. L’atelier de restitution a eu lieu le 7 septembre à Anyama. Le coordonnateur du Foscao, Drissa Soulama expliquera qu’il importe que les autorités soient sensibilisées dans le but de freiner ce phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur. Au titre des recommandations il fallait tout d’abord la prise de conscience des autorités ainsi que leur implication réelle. Les experts ont souligné la valorisation des métiers informels parce que la majorité des migrants sont des travailleurs de ce secteur. La création d’un environnement permettant une égalité des chances sur la base du mérite afin de mettre les uns et les autres en confiance. Il ne faut pas oublier la sensibilisation avec les mêmes outils que les jeunes comme les réseaux sociaux et reconsidérer les messages de communication.

Les jeunes migrants présents sous le sceau de l’anonymat, ont expliqué ce qui les inspiraient. La jalousie entre frères, l’envie d’apporter une meilleure vie et à leur famille et surtout fuir les difficultés du pays. La stigmatisation due au retour bredouille n’arrange pas souvent la situation d’où l’objectif du projet d’aider à l’insertion de ces jeunes lorsqu’ils reviennent de leur aventure. Le forum de la société civile espère que le gouvernement tiendra compte des recommandations pour sensibiliser les jeunes.

M.P

Commentaires Facebook