Les agents de l’Agence emploi jeunes (AEJ) sont en ce moment plongés dans la lecture d’une longue lettre de demande d’explication de l’administrateur de l’Agence, sur instruction du ministère de la promotion de la jeunesse, de l’emploi jeunes et du service civique. En effet, après le mouvement d’humeur et de la grève des agents de 72 heures, l’administrateur de l’AEJ, un certain Jean Louis K. Kouadio a convoqué tous les chefs d’Agences, le 13 septembre 2017, pour leur remettre des demandes d’explication qu’ils doivent transmettre aux agents grévistes et autres « grognons ». Dans cette lettre de demande d’explication, l’administrateur indique « qu’aucune condition exigée pour revenir au comité de concertation ne justifie votre action (action des grévistes) ». Toute chose rejetée par le syndicat national des travailleurs de l’AEJ (SYNAT-AEJ) qui dénonce « la mauvaise foi » de ses interlocuteurs.

Consulter la demande d’explication en intégralité :

AEJ 14 septembre 2017

AEJ 14 septembre 2017

AEJ 14 septembre 2017

AEJ 14 septembre 2017

Commentaires Facebook