Soro Guillaume n’a qu’une parole sur les lèvres en ce moment. Le pardon pour aller à la réconciliation. Lisons les envolés lyriques d’un artisan de la guerre qui veut passer à un acteur de paix.

« L’aube du nouvel an m’offre l’occasion de vous souhaiter mes meilleurs vœux.
L’année 2017 s’écoule avec son lot de tribulations qui doivent nous inspirer le souffle de persévérer dans la quête de l’humilité, de l’harmonie, de l’union, de la solidarité et du vivre ensemble.
C’est ensemble, en promouvant le pardon et la réconciliation que nous parviendrons à une paix durable en Côte d’Ivoire.Malgré nos différences, nous avons l’opportunité de garantir un avenir meilleur à notre cher pays en refusant de succomber à la tentation du cynisme.
Faisons résolument le choix du pardon et de la réconciliation qui sont des actes de foi et d’humilité.
Bonne et heureuse année 2018 à toutes et à tous ! »

Comme Sun Tsu, Soro Guillaume ou « l’art de la guerre », pardon « l’art de la paix » !

 

Commentaires Facebook