Kouadio Konan Bertin dit KKB, Amara Essy, Charles Konan Banny, Kablan Brou devraient boire du petit lait en ce moment. Le président du PDCI-RDA vient de leur donner raison. Eux, qui s’étaient farouchement opposés à l’appel du 17 septembre 2014. D’ailleurs, à propos, Kobenan Kouassi Adjoumani, ex porte-parole du PDCI disait ceci : « L’Appel de Daoukro, c’est une volonté de notre chef. Quand le PDCI choisit Alassane Ouattara, ça ne veut pas dire qu’on ne participe pas aux élections. Car, nous sommes comptables de sa gestion. Alassane Ouattara est notre candidat, un point, un trait », a-t-il coupé court. Mais le temps vient de faire son effet. Adjoumani est « Sur les Traces d’Houphouët » et Bédié poursuit « les traces des irréductibles ».


Lisons ensemble le communiqué : « Le PDCI-RDA a constaté que le 16 juillet 2018, une Assemblée Générale constitutive d’un Parti unifié dénommé RHDP, s’est tenue à l’Hôtel Sofitel Ivoire d’Abidjan, sans qu’elle n’ait été convoquée par le Président de la Conférence des Présidents des Partis Politiques membres du RHDP, Président du PDCI-RDA. Le PDCI-RDA s’est interrogé sur les motivations réelles de la précipitation avec laquelle le Parti unifié dénommé RHDP a été lancé au mépris des délais minimaux de 12 à 18 mois impartis pour la finalisation de ce projet. Le PDCI-RDA a, en outre, constaté la présence à cette Assemblée Générale Constitutive de ce Parti Unifié dénommé RHDP, des membres non signataires de l’accord du 12 avril 2018, comme membres fondateurs d’un Parti Unifié RHDP. Il s’agit du mouvement dit « sur les traces d’Houphouët-Boigny ».Vu toutes les irrégularités, ci-dessus relevées, qui ont eu à entacher le processus de création de ce Parti unifié RHDP. le PDCI-RDA : · prend acte de la création de ce Parti unifié dénommé RHDP par certains de ses alliés de la coalition RHDP mise en place le 18 mai 2005 à Paris ; · prend acte également que les partis politiques fondateurs de ce Parti Unifié dénommé RHDP issu de l’Assemblée Générale Constitutive du 16 juillet 2018 ont pris la décision de mettre fin à leur appartenance au Groupement Politique RHDP ;· dénonce l’Accord Politique pour la création d’un Parti unifié dénommé RHDP signé le 12 avril 2018 ; · se retire du processus de mise en place d’un Parti unifié dénommé RHDP ;· se réserve le droit de promouvoir une plate-forme de collaboration avec les Ivoiriens qui partagent sa vision d’une Côte réconciliée et soucieuse des droits, des libertés et du bien-être de ses populations.’’, lit-on dans ce communiqué.

Commentaires Facebook