Antoine Tiémoko Assalé a commémoré le 11 avril dans un message sur sa page officielle en formulant « la célébration de la haine des uns contre les autres, au sein du même parti [FPI]. Avec l’aimable approbation de Laurent Gbagbo lui-même« 

Antoine Tiémoko Assalé a déploré l’efficacité de la stratégie suicidaire des « Gbagbo Ou Rien » d’Aboudramane Sangaré qui refuse la participation à toute élection depuis le 11 avril 2011 : « Jamais je n’aurais imaginé que les dirigeants du FPI, du moins ceux qui sont sur le territoire ivoirien, placeraient leur personne et leurs humeurs, au dessus des intérêts du peuple de côte d’Ivoire. Au point d’abandonner toutes les institutions du pays aux mains d’un seul groupement politique » .

Il conclue avec ce que la plupart des Ivoiriens pensent du FPI aujourd’hui : « Je regrette d’avoir prêté mon petit cri d’innocent mineur, à ces gens qui, aujourd’hui, préfèrent se haïr, au lieu de se battre pour la Côte d’Ivoire et les Ivoiriens » .

Antoine Tiémoko Assalé

 

Commentaires Facebook