En prélude à son concert dédicace du 9 juin 2018, à l’espace Chevreul-Nanterre, Ivoiriegnerie.com a rencontré l’artiste pour savoir un peu plus sur ce concert et le mythe de la banane braisée.

Son nom se confond en Côte d’Ivoire avec la banane braisée vendue aux abords des trottoirs. Blissi Tebil est un artiste musicien ivoirien. Cet ex enseignant qui s’est retrouvé par la suite en zone portuaire en tant que responsable d’une chambre froide, regagne la France en 1982 et entame une carrière musicale avec 13 albums à son actif, aujourd’hui. « Zoguehi » en est le tout dernier qui sera présenté au grand public au cours d’un concert dédicace, le 9 juin 2018, à l’Espace Chevreul à Nanterre. (97 Avenue de la liberté 92000)

Le mythe de la banane braisée

Après la sortie de « Gaba » , un album qui marque l’avènement du multipartisme en Côte d’Ivoire et qui rend gloire à tous ceux qui sont tombés, emportés par le naufrage du génocide du Guébié, Ally Coulibaly, directeur général de la RTI en son temps et actuel ministre de l’intégration africaine et des ivoiriens de l’étranger refuse de diffuser ses spots alors qu’il avait déjà soldé. Blissi Tebil entame une grève de la faim pour dénoncer cette attitude des responsables de la Radio-télévision ivoirienne et les conditions de vie des artistes ivoiriens.

C’est la toute première grève de la faim depuis les indépendances, sous Félix Houphouët-Boigny. L’affaire prend une autre tournure. Et docteur Benoît Dacoury-Tabley, frère cadet de Louis André Dacoury-Tabley lui recommande de boire de l’eau. Ce que fit Blissi Tebil. Mais pour des raisons qu’il ignore lui-même, l’on a divulgué l’information selon laquelle il se bourrait la panse avec de la banane braisée. D’où l’appellation « Blissi Tebil » de la banane braisée sur les bords de la lagune Ebrié. « Je n’ai jamais mangé de la banane braisée au cours de cette grève de la faim. J’ai bu de l’eau ce jour-là sur recommandation de Docteur Dakoury Tabley, après » , explique avec fermeté Blissi Tebil. L’artiste affirme n’avoir jamais mangé de la banane braisée. Mais ne s’offusque pourtant guère de cette raillerie qui le rend populaire et lui ouvre des portes, selon lui.

 

Commentaires Facebook