Monsieur Idriss Déby Itno,

Nous venons par la présente vous interpeller sur la séquestration et la détention de M. Tadjadine Mahamat Babouri, connu sous le nom de Mayadine BABOURI, incarcéré sans jugement voilà plus de 15 mois dans les geôles de Moussoro. Nous référant à votre intervention du 18 novembre 2017 à Amsinéné, où vous avez ordonné la libération des prisonniers qui sont détenus sans jugement, nous venons vous demander de bien vouloir instruire vos services de libérer, ou du moins de permettre que M. Mayadine Babouri puisse bénéficier des soins dont exige son état de santé, et surtout, d’accélérer le traitement de son dossier afin que justice soit rendue conformément à la loi.

Mayadine Babouri est pour les organisations de défense des droits humains et pour les internautes Tchadiens, le symbole du non-respect de votre discours du 3 décembre 1990, par lequel vous avez promis « ni or, ni argent mais la liberté ». L’arrestation, la séquestration et la privation des libertés à Mayadine Babouri violent non seulement les traités internationaux ratifiés par le Tchad et la législation nationale qui protègent les citoyens contre l’arbitraire mais constitue également la preuve de l’inégalité des traitements entre les Tchadiens, dont votre régime tend à ériger en règle de gouvernance.

Si la République du Tchad ne respecte plus ses textes et ne garantit pas l’égalité de traitement devant la justice à tous ses citoyens, nous, organisations et défenseurs des droits humains, en cohérence avec nos us et coutumes, et en désespoir de cause, nous voyons dans l’obligation de porter l’assistance humanitaire à notre compatriote et frère Mayadine Babouri. Nous tenons à ce titre à vous informer que nous comptons organiser, dans les prochains jours, une visite à la prison de Moussoro pour porter notre message de solidarité et de soutien à Babouri ainsi que des aides matérielles durant cette période marquant la fin de l’année 2017 et le début de 2018. Nous étudierons également les conditions d’apporter périodiquement à Babouri le symbole pour nous des arrestations et détentions arbitraires sous votre régime, notre soutien moral et matériel face à l’arbitraire.

Veuillez croire Monsieur Idriss Déby, en notre détermination et engagement sans faille pour la libération de notre camarade Babouri et tous les autres citoyens détenus arbitrairement dans vos geôles.

Les signataires
– Djibrine Karachi, Coordonnateur de Patriotes de la Diaspora Tchadienne ;
– Abdelkerim Koundougoumi Yacoub, Coordonnateur du PACT ;
– Djonabaye MBaidanem, Coordonnateur de Uni pour une Alternance Démocratique au Tchad Raz-le-Bol-Citoyen ;
– Kemba Didah Alain, 2ème Porte-Parole du Mouvement Citoyen Iyina (MCI).

Le 31 décembre 2017

 

Commentaires Facebook