La seconde guerre civile au Liberia a fait plus de 150 000 morts entre 1999 et 2003. Elle s’est étendue en Sierra Leone avec 50 000 morts de plus. A l’exception de Charles Taylor, aucun acteur de la guerre n’a payé pour les crimes atroces commis sur les bases de la manipulation ethnique et tribale.

Ainsi l’ancien ballon d’or George Weah a fait campagne au côté d’une ex-épouse de Charles Taylor, condamné en 2012 par le Tribunal Spécial pour la Sierra Leone pour crimes contre l’humanité, ainsi qu’au côté du chef de guerre « sanguinaire » Prince Johnson.

Evidemment rien dans le programme du nouveau Président n’évoquait le règlement de la question et l’ex-Président Ellen Johnson Sirleaf, citée dans les Paradise Papers, n’avait rien fait à ce sujet pendant ses 2 mandats…

Commentaires Facebook