Le mercredi 23 mai 2018 de 9h à 10H, la rencontre entre Yao Kouassi Bertin, le Directeur des examens, des concours, de l’orientation et des bourses (DECOB), et la trésorière principale et les organisations syndicales s’est achevée sur une note de désaccord.

Le Directeur des Examens et Concours, de l’Orientation et des Bourses (DECOB) et la trésorière principale sont restés inflexibles quant à leur volonté de payer les indemnités liées aux examens 2017 par virement bancaire. Chose que les responsables syndicaux rejettent bien qu’ils ne soient pas contre ce moyen de paiement moderne.

Ils souhaitent son exécution pour la session 2018. En plus ils considèrent que cette décision va à l’encontre des accords qu’ils ont obtenus avec le Secrétaire d’État lors de l’audience qu’il leur a accordée le mercredi 15 mai dernier, accord qui stipulait entre autres le paiement desdites indemnités dans les trésoreries régionales. A cet effet, les responsables syndicaux ont déposé une motion de protestation au cabinet du Secrétariat d’Etat chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (SE-ETFP) l’après midi de ce mercredi, motion dans laquelle ils se sont réservés le droit d’appeler au boycott des examens 2018.

Il est à rappeler que les indemnités liées aux examens 2017 n’ont pas encore été payées et que début juin débutent les examens de fin d’année session 2018. Vivement que le SE-ETFP prenne une décision politique pour sauver les prochains examens de son département ministériel.

KONE YAO

GREVE-SE-ETFP

GREVE-SE-ETFP

Commentaires Facebook