Ils feront tout pour susurrer de douces mélodies aux oreilles de leur mentor, nos ministres en Côte d’Ivoire ! Tout récemment le ministre Touré Mamadou pince-sans-rire, a accompli un exploit pharaonique mieux que Kevin Mayer le Français champion du monde du décathlon et Sotomayor qui détient le record du monde avec 2,45 mètres. Notre ministre lui, s’est envolé à des années lumières de ces athlètes hors pairs, rien qu’avec ses envolées dithyrambes aux antipodes de la réalité de nos chômeurs… avec un discours politique teinté de sons très assourdissants aux oreilles de ces oubliés du système émergent à l’orée 2020 qui pense plus aux 100 millions à débourser pour des indépendants à rallier à la cause du RHDP qu’à trouver du travail à la gueusaille locale. Mais cette fois au lieu d’un saut en hauteur, c’est plutôt un saut à reculons qu’a effectué notre gouvernement, avec près de 68 points en deçà des chiffres de la BAD. Il estime le taux de chômage à 2%. Rien que ça ! Mieux que la France avec 9,3% en aout dernier et les USA avec 4% en juin dernier. L’Organisation internationale du Travail (OIT) et le Bureau international du Travail (BIT) devraient envoyer des experts faire leur stage en Côte d’Ivoire le pays où nul ne chôme. Et tenez-vous bien il risque de n’avoir qu’1% de chômeurs en Côte d’Ivoire après les états généraux de l’emploi et la création de 100.000 nouveaux emplois annoncée.
C’est d’autant plus dommage d’affirmer de tels chiffres ronflants alors que «la part cumulé des emplois vulnérables et des chômeurs dans la population active en Côte d’Ivoire se situe dans la fourchette compris entre 70 et 90%. », a fait savoir Akin Olugbadé, DGA de la BAD à l’auditorium Babakar N’Diaye au siège de l’institution à Abidjan. Et ce, à la faveur du lancement de l’édition 2018 de ‘‘Perspectives économiques en Afrique’’ de la BAD en mars dernier. On se souvient que le ministre Bruno Koné lui, parlait de 23 à 26%. De 2 à 70%, un vrai gap abyssal ! A moins qu’à la faveur des récentes municipales et régionales les achats de conscience, les enrôlements de représentants dans les bureaux de vote et les perdiems de campagne n’aient constitué de véritables CDD pour ces nombreux chômeurs ivoiriens ! Sans oublier le programme de volontariat abscons récemment lancé. Le gouvernement devrait bientôt paraphraser le slogan du bulletin Réveillez-vous, en disant que «Vous vivrez bientôt sur une terre (ivoirienne ndlr) qui deviendra bientôt un paradis». Si le ridicule tuait…

KONE YAO

Commentaires Facebook