Lors d’une récente interview le cadre du PDCI Gaston Ouassénan a affirmé tout de go « Les gens ne veulent pas qu’on le dise, mais j’ai été empoisonné». Et cette présumée tentative d’empoisonnement a faille le faire passer de vie à trépas n’eut été l’intervention de sa famille et de bonnes volonté dont le sphinx de Daoukro, N’zuéba himself ! Avant lui il y’a eu des morts en cascade de personnages politiques de premier rang dont celle de l’ex dégé du Port, Marcel Gossio. Et sa femme qui affirme avoir commandé une autopsie –doutant des causes de cette mort- n’en aurait pas encore reçu les résultats. Mais cette phobie, stupeur ou prémonition aurait même envahi le président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, selon Jeune Afrique. Outre la peur bleue de voir attenter à sa vie qui lui a fait changer sa garde rapprochée, «il évite désormais de dîner à l’extérieur de chez lui, redoutant des tentatives d’empoisonnement.» nos politiciens auraient-ils de fausses appréhensions ? Pas si sûr surtout qu’en Abidjan il se dit qu’il n’y a pas de fumée sans feu ». Alors autant rester sur ses gardes. Devrait-on donc leur conseiller de toujours avoir à portée de l’huile rouge censés faire vomir le poison à toutes les victimes de tentative d’assassinat ? Ou tout simplement demander conseil à Hercule Poirot le célèbre détective ou à la détective amatrice Miss Marple qui au cours de leurs enquêtes n’avaient de cesse d’élucider les crimes les plus énigmatiques souvent commis à l’aide de poisons comme l’arsenic, la strychnine, l’acide chlorhydrique, le cyanure de potassium, le phosphore, le thallium, la cocaïne, la morphine, la nicotine, l’opium, la taxine, le curare, la digitaline, la ricine… ? Héla seule la vigilance est conseillée puisqu’Agatha Christie est morte depuis longtemps, et ces personnages ne sont que le fruit de sa fertile imagination !

KONE YAO

Commentaires Facebook