Il y a deux ans tout un quartier de Marcory se mobilisait pour prendre fait et cause pour une famille qui y vivait depuis près de quarante ans. Un certain Fawaz, présenté parfois comme un homme d’affaire libanais parfois comme un diplomate turc, aurait payé des nervis pour démolir la maison des Boundy car il en avait acheté un faux titre de propriété par un escroc notoire et ne voulait pas perdre son investissement. Un dossier spécial de l’éléphant déchaîné avait été diffusé à des milliers d’exemplaires pour informer le maximum de personnes de cette incroyable injustice qui obligea cette famille à vivre sur son terrain sans toit pour ne pas se faire exproprier.

En cette période de ramadan, la première dame Dominique Ouattara se montre généreuse avec la communauté musulmane en faisait des dons de sucre, d’huile et autres saloperies alimentaires avec beaucoup de battage médiatique.

Dans la même veine Brigitte a prouvé une bonne fois pour toute que les Camdessus sont bien des médiocres en allant visiter l’hôpital Potemkine de Côte d’Ivoire.

Mais dans l’affaire Boundy, personne n’a vu la milliardaire Dominique Ouattara bouger le petit doigt dans cette guerre livrée par quelques riches contre beaucoup de pauvres. Si vous avez une idée du pourquoi, dites le nous !

 

Commentaires Facebook