La Commission électorale indépendante dirigée par Youssouf Bakayoko, aura tout montré aux ivoiriens, même l’impensable! En effet alors que la publication de la liste des candidats était prévue pour le 10 septembre au plus tard elle le fait le lendemain. Pas grave, pour un jour de plus ! Mais le plus grave, c’est que cette CEI bien qu’elle ait déjà reçu une plainte du PDCI concernant l’utilisation éventuelle de son logo par des candidats RHDP unifiés pour battre campagne, a commis une énième erreur. C’est que dans la région de la Nawa c’est-à-dire à Soubré, sur les deux listes en concurrence, on remarque la liste PDCI-RHDP. En effet si le candidat Donwahi Alain Richard Ahipaud a eu la malice de vouloir rassembler à la fois partenaires et adversaires du PDCI et du RHDP unifié à travers sa candidature avec une appellation assez sibylline, c’était à la CEI de lui faire remarquer que sa supercherie ne pouvait pas passer. Et pourtant il a su se sortir de mailles du contrôle de ladite commission. Ah on a failli oublier, cette commission si chevronnée, n’a pu interdire au RHDP unifié d’utiliser dans son logo composite, celui du PDCI RDA; le cas du Gontougo l’illustre parfaitement.  Pourquoi dès lors se plaindre d’une CEI qui abât un tel travail d’orfèvre, depuis des lustres!

KONE YAO

Commentaires Facebook