La presse ivoirienne se vend de plus en plus mal bien que les prix des quotidiens soit resté stable à 300 Fcfa. Le quotidien gouvernemental « Fraternité Matin » s’était vendu à 500 000 exemplaires au troisième trimestre 2015. En 2016 le chiffre tombait à 400 000 et en 2017 il est de 390 000 exemplaires.

Mais les baisses les plus spectaculaires sont le fait de la presse « bleue » : Au troisième trimestre 2015 le quotidien « LG Info » s’était vendu à 115 000 exemplaires. En 2016 le chiffre tombait à 100 000 et en 2017 il s’effondre à 62 000 exemplaires (-40% en 2 ans). Pour « Le Temps », au troisième trimestre 2015 il s’était vendu à 230 000 exemplaires. En 2016 le chiffre tombait à 210 000 et en 2017 il est de 160 000 exemplaires.

Il faut croire que l’affrontement fratricide au sein du parti de l’ancien président Laurent Gbagbo a fatigué leurs lecteurs : Ainsi au troisième trimestre 2016 le quotidien du FPI « Notre Voie » s’était vendu à 67 000 exemplaires. Et en 2017 il s’effondre à 45 000 exemplaires. En face au troisième trimestre 2016 le quotidien « La Voie Originale » s’était vendu à 100 000 exemplaires soit plus que le quotidien du FPI de Pascal Affi NGuessan. Mais en 2017 il tombait à 65 000 exemplaires (-33% en une seule année).

Commentaires Facebook