Le site atlas.media.mit.edu diffuse des informations économiques en ligne et l’une d’elles a attiré l’attention d’internautes ivoiriens.

En 2013, la Côte d’Ivoire aurait participé à hauteur de 42% (1,46 milliards de dollars soit 775 milliards de Francs CFA envoyés aux Bahamas) à l’économie de cet État en lui achetant des « special purpose ships » . De 2013 à 2014, la Côte d’Ivoire aurait déboursé près de 2 milliards de dollars (plus de 1000 milliards de Francs CFA) pour acheter ces OFNI ou « Objets Flottants Non Identifiés » à cet Etat de 330 000 habitants qui traîne une longue réputation de paradis fiscal.

42 Bahamas

En 2013, la Côte d’Ivoire aurait contribué pour 42% aux exportations des Bahamas…

Pour être complet, en 2013 la Côte d’Ivoire aurait, selon les informations de ce site, vendu pour 1,73 milliard de dollars et acheté pour 2,66 milliards de dollars de ces grands bateaux à usage particulier (plate-forme pétrolière?).

Aucune recherche n’a permis de comprendre quelles auraient été les raisons de ces cessions et acquisitions de la Côte d’Ivoire du Président Alassane Ouattara. Il est étonnant que le Gouvernement du Premier Ministre et Ministre de l’Économie et des Finances Daniel Kablan Duncan (dont Abdourahmane Cissé était le Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé du Budget et Adama Toungara Ministre du Pétrole, des Mines et de l’Énergie) n’ait pas claironné à l’époque sur ces investissements à plus de 1000 milliards de Francs CFA, à se demander si ils ont réellement existé.

Commentaires Facebook