La guerre pour la succession d’Alassane Ouattara ne fait que commencer. Un combat où les coquelets n’ont pas de place. Pour preuve :

Pendant que chaque parti politique ivoirien en interne se consolide; pendant que le RDR au niveau national se réconcilie sous l’impulsion du PRADO, de la Présidente Henriette DIABATE et de la SG Kandia CAMARA, le RDR FRANCE se déchire et s’affaiblit. On vient de l’apprendre, le SECRÉTAIRE DE SECTION PARIS IRIS, le nommé Fousseny Tamadou vient d’être débarqué de son poste par le Délégué RDR de France Vincent GNIZAKO au motif que ce dernier a d’une part participé aux manifestations des mouvements de soutien SOROISTES DE FRANCE et d’autre part que ce dernier aurait porté des critiques sur le parti ainsi que sur les actions du Premier Ministre Gon COULIBALY.

Approché pour avoir de plus amples informations sur sa radiation de son poste de Secrétaire de Section, Fousseny Tamadou a confirmé l’information. Toutefois, le concerné assume sa présence aux activités des mouvements pro-Soro en France car selon lui jusqu’à preuve du contraire le Pan est un cadre du RDR. Il dit assumer aussi les critiques contre le Parti car celles-ci visent à poser les problèmes des militants afin que des solutions appropriées soient trouvées dans le but de les remobiliser. Car il faut le rappeler, le RDR FRANCE est de plus balafré et divisé.» avons-nous lu sur facebook, via une page de « laudateurs » de Guillaume Soro. Au RDR ils ont certainement oublié la maxime selon laquelle «quand deux larrons se battent, arrive un troisième larron, qui…»

A bon entendeur, perdez le pouvoir!

KONE YAO

Commentaires Facebook