Grand connaisseur de l’Afrique, chercheur pour Amnesty international, Gaëtan Moutoo a travaillé à dénoncer les violations des droits de l’homme dans de nombreux pays dont le Soudan, la Guinée, le Mali et surtout la Côte d’Ivoire où il était l’un des rares à s’attaquer au camp du Président Alassane Ouattara.

Gaëtan Mootoo fut l’un des seuls (le seul?) à enquêter sur les massacres de Duékoué (2011) et Nahibly (2012) dans une organisation aujourd’hui truffée de jeunes bobos islamo-gauchistes dont l’ignorance abyssale les rend facilement influençables.

source : https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2018/05/tragic-loss-of-gaetan-mootoo-amnesty-internationals-west-africa-researcher/

 

Commentaires Facebook