Souvent des administrateurs pour peu qu’ils représentent l’Etat dans des zones reculées du pays, se prennent pour des rois !
Gbagbam est une sous-préfecture située à 40 kilomètres de Divo, mais dépendant de Soubré. Là y règne un intraitable sous-préfet qui hors ses prérogatives, se prendraient pour le dieu de la contrée. En effet ses hauts faits ne se comptent plus au bout des doigts, tellement ils sont légion ! Le tout premier article paru sur lui peut être consulté à partir de ces archives : (Petite tranche de vie d’un sous-préfet indigne et de sa victime. En savoir plus sur http://re.ivoire-blog.com/archive/2015/03/15/petite-tranche-de-vie-d-un-sous-prefet-indigne-et-de-sa-vict-457930.html#CbAZJ4Uar82q4igl.99). On pensé que c’était juste pour dénigrer cet administrateur, mais ce dernier a récidivé. On pourrait même passer sous silence le fait que quand vous avez rendez-vous avec lui il pourrait s’enfermer chez lui, et ne jamais en sortir, vous faisant patienter du matin, au soir. Saute d’humeur ? Mais là n’est pas le plus grave ! Tout agent de sa sous-préfecture qui aurait un démêlé avec le démiurge ou qui commettrait un impair se ferait copieusement bastonner par les gendarmes de la zone réquisitionnés à cet effet. Sans oublier d’autres hauts faits administratifs, assez outrageants concernant l’établissement d’actes, que nous passerons volontairement, sous silence, pour peu qu’il en prenne conscience! Allons même, plus loin dans ses incartades : pendant la fête d’indépendance, il aurait gardé par devers lui des moutons en divagation. Pour le repas de la fête ? Et gare au premier venu se plaindre, il a été tenu en respect par la menace d’une arme! Certaines personnes ont même scandé «sous-préfet voleur, sous-préfet voleur» ! Et désormais ce sont des actes de bravade à tout vent de l’autorité comme on peut le voir sur cette photo, qui se font jour. Jusqu’à ce qu’on boive la lie? Que l’autorité instaure l’autorité, en appliquant le respect, parce que papa et maman quels hauts placés qu’ils fussent, ne pourront toujours pas la protéger, surtout qu’elle n’a plus ses dents de lait !

KONE YAO

Commentaires Facebook