C’est de notoriété publique que Guillaume Soro a rendu le tablier à l’Assemblée nationale depuis, le vendredi dernier (8/02/19). Aussitôt une réunion a été organisée à la résidence présidentielle pour en parler. Parce qu’une chose était à l’ordre du jour et taraudait les esprits: un gros bonnet et non des moindres, a claqué la porte. La première dame, Dominique Ouattara était de la partie. Un conciliabule qui s’est tenu jusque tard dans la nuit entre 22 et 23 heures. Une si longue réunion de deuil du RHDP… ! Que faire ?, se demandaient tous.

En effet n’oublions pas que Henriette Diabaté, la grande chancelière, qui avait été mandatée par le président pour se jouer les entremetteuses afin de raisonner Guillaume Soro pour le dissuader de démissionner, n’a pas apprécié la manière peu cavalière avec laquelle il a été poussé vers la sortie. De même que Adama Toungara, le grand Médiateur, Mamadou Sangafowa, le ministre de l’Agriculture et la sulfureuse Kandia Camara- qui, il y’a de cela quelques années avait été prise sous l’aile de Guillaume Soro-n’ont pu digérer ce clash. Pour l’heure, il est parti et cela est un fait, mais l’heure est à resserrer les rangs pour un RHDP encore plus fort même si tout le monde reconnait qu’il est fortement diminué. D’aucuns auraient même pris la résolution de faire le deuil de cette déconvenue en limitant leur zèle politique… Parce que quand ça fait mal, ça fait vraiment mal!

Koné Yao

Commentaires Facebook