Dr Aouélé Eugène Aka. Il est Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique dans le gouvernement Gon. Mais à côté, le ministre pharmacien officie en tant membre dans le Conseil d’administration de l’un des plus puissants groupes de distribution de produits pharmaceutiques en Côte d’Ivoire. Un cercle hermétiquement fermé et qui ne souffre presque d’aucune concurrence. Donnant ainsi un monopole absolu à ce grand groupe. Une sorte de délit d’initié et de collusion au sommet de l’État.

Mieux connaître le groupe PHARMAFINANCE.

Le groupe PHARMAFINANCE est né en 1990, de la volonté de 161 pharmaciens privés ivoiriens anciennement actionnaires de LABOREX Côte d’Ivoire, de devenir maitres de la chaine d’approvisionnement du marché privé du médicament en Côte d’Ivoire. Par la création du holding PHARMAFINANCE, ces actionnaires ont pris le contrôle de LABOREX Côte d’Ivoire leader du marché privé de la distribution du médicament en Côte d’Ivoire. En1991, PHARMAFINANCE SA créé sa filiale PHARMACI HOLDING SA (aujourd’hui UBIPHARM SA) à partir de laquelle, elle se va se doter des outils d’autonomie logistique et informatique. Via UBIPHARM, le Groupe tisse un véritable réseau de distribution (présence sur plusieurs pays). Aujourd’hui c’est plus de 450 actionnaires sur la Côte d’Ivoire et plus de 1000 actionnaires sur l’ensemble de son réseau. Le groupe est aujourd’hui formé de 28 sociétés dont 12 grossistes répartiteurs. Il est présent sur 10 pays et sur 3 Départements d’Outre-Mer : Côte d’Ivoire, Sénégal, Burkina, Congo Brazzaville, Togo, Gabon, Mali, Niger, Cameroun, France, Guyane, Guadeloupe, Martinique. Et dire que notre ministre de la Santé continue d’officier en tant que membre du Conseil d’administration alors que les médicaments sont hors de portée pour le citoyen …

Commentaires Facebook