Après l’hommage du PDCI-RDA à Henri Konan Bédié, à Yamoussoukro, le 10 mars 2018, qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive, il avait été décidé que Koun-Fao abrite, le 05 mai 2018, une autre journée d’hommage qui coïncide jour pour jour avec la date anniversaire de la naissance de Henri Konan Bédié. C’est chose faite. En dépit des querelles intestines au sein du PDCI entre le clan Adjoumani et celui de Guikahué qui ont joué sur l’organisation, les choses se sont passées comme voulues, selon les organisateurs.

Pour la gloire de HKB
Si ces derniers semblent tirer une satisfaction, il n’en demeure pas des mécontentements dans la famille politique de HKB. En effet, lors des préparatifs pour la cérémonie, le ministre du Tourisme, Siandou Fofana, parrain de la cérémonie, avait donné tout son accord et pris part aux réunions. Mieux, il avait décidé de prendre pour son compte, à lui seul, les 1/3 du budget qui s’élevait à 56 millions F CFA, soit 18 millions F CFA. Mais au dernier moment, Siandou Fofana fera faux bon aux organisateurs. Il ne versera pas un seul Kopeck et ne sera pas non plus présent à la cérémonie d’hommage de celui qu’il considère comme son mentor sans explication aucune. Une situation très peu confortable pour les organisateurs qui dans la foulée ont décidé de réduire toutes les dépenses. Ils se sont contentés de 27 millions F CFA collectés dont l’honorable Jean François Sonan avait avancé 7 millions F CFA. En retour le président Bédié, de par son représentant, a remis la somme de 1, 5 millions F CFA aux organisateurs. Soit un retour sur investissement (RSI) de 1,5 millions sur 27 millions claqués pour la gloire du Bouddha de Daoukro.

Absences remarquées
Le ministre des Ressources animales et halieutiques, qui est en chamailleries avec une partie des cadres du PDCI sur leur vision du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et pour la paix (RHDP), ainsi que le projet du parti unifié, a boudé la cérémonie d’hommage à Henri Konan Bédié pour se retrouver au congrès extraordinaire du RDR à Treichville. Comme Adjoumani, aucun des membres du gouvernement issus du PDCI-RDA n’a effectué le déplacement à Koun Fao pour l’hommage à HKB. Même pas le ministre du Tourisme, Fofana Siandou, parrain de la cérémonie ou aussi du ministre Pascal Abinan Kouakou, fils du département.

 

Commentaires Facebook