Le 16 mars 2018, Dominique Ouattara a célébré le septième « Dîner de gala » de sa fondation « Children of Africa » . La série avait débuté en 2012 quand le président de la Côte d’Ivoire depuis 2011, son mari Alassane Ouattara, avait promulgué « d’utilité publique » la fondation créée en 1998 alors qu’il était au plus mal politiquement (il revint en politique en 1999 en devenant le président du RDR).

L’invité de marque cette année était le chanteur à minettes Patrick Bruel dont la carrière artistique est en souffrance depuis le début des années 90, soit près d’un quart de siècle après la fin de la « bruelmania » . Ainsi si la star s’affiche chaque année dans les tribunes de Roland-Garros pour que l’on parle un peu d’elle, on a pu le voir dans des situations surréalistes au milieu du gratin politique de la Côte d’Ivoire puis attablé avec l’homme d’affaire et milliardaire Martin Bouygues lors du dîner gala alors qu’il n’avait jusque-là jamais manifesté le moindre intérêt pour les enfants d’Afrique.

Martin Bouygues, Dominique Ouattara et Patrick Bruel à Abidjan en mars 2018 pour sauver les enfants d'Afrique

Martin Bouygues, Dominique Ouattara et Patrick Bruel à Abidjan en mars 2018 pour sauver les enfants d’Afrique

Pourquoi Patrick Bruel était-il présent à Abidjan durant quelques jours si ce n’est pour faire plaisir à Dominique Ouattara qui avait 30 ans quand le chanteur de 25 ans faisait tourner les têtes de ses fans avec des chansons débiles?

Patrick Bruel avec le chef de la rébellion militaire de 2002 Guillaume Soro

Patrick Bruel avec le chef de la rébellion militaire de 2002 Guillaume Soro

 

Commentaires Facebook